Reconversion professionnelle : la formation en communication pour adultes

Changement-de-vie-reconversion

Publié le : 08 février 20214 mins de lecture

Après de longues années passées dans le même secteur d’activité, il est tentant

de changer de cap professionnel. La communication est une option porteuse et

qui ouvre vers de nombreux métiers.

Une formation qualifiante et sérieuse

Suivre un cursus afin de réorienter son projet professionnel n’est pas

forcément chronophage. Quelques journées par mois consacrées à votre formation

“en présence” peuvent s’intégrer à votre emploi du temps sans le

perturber. En faisant confiance à un établissement aussi prestigieux qu’ancien,

vous mettez toutes les chances de votre côté pour amorcer un virage

professionnel réussi. Les compétences à acquérir en tant qu’adulte dans le

secteur de la communication sont destinées aux actifs ou aux personnes en

recherche d’emploi. Ces professionnels peuvent avoir une certaine expérience

dans le domaine de la communication ou bien être novices en la matière. Le

contenu du cursus est adapté au niveau et aux attentes des personnes en

formation. En associant une créativité intellectuelle certaine aux nécessités

actuelles des employeurs, des enseignements sur mesure sont conçus par

l’établissement et proposés aux personnes en reconversion. Le but de ces

formations consiste à offrir de nouveaux savoirs aux professionnels en

transition mais aussi à les accompagner dans ce projet évolutif. Un

établissement désormais mondialement connu est l’endroit rêvé pour s’ouvrir aux

nouvelles

technologies appliquées à la communication. Le marketing digital, le

community management et les relations publiques sont des fondamentaux en la

matière. Ce changement de cap se prépare en amont grâce à des dispositifs

dédiés qui facilitent un accès à la formation de son choix.

Financer son nouveau cursus adulte

Pour les salariés, en CDD ou CDI, il est judicieux de se renseigner auprès du fongecif.

Ces “fonds de gestion des congés individuels de formation” peuvent

prendre en charge la totalité ou une partie des frais de votre formation. En

outre, cette aide permet une éventuelle compensation de votre rémunération. Ce

mécanisme s’est substitué au “congé individuel de formation” (CIF)

depuis le 1er janvier 2019. Le “compte personnel de formation” (CPF)

est un autre moyen de financer son virage vers une nouvelle carrière. Ce relevé

permet de calculer le nombre d’heures de formation obtenues et utilisables par

tout salarié au cours de sa vie active. Il recense aussi les formations

auxquelles ces employés ont droit. Une telle démarche sous forme de coup de

pouce est également prévue pour les personnes en recherche d’emploi. Les

chômeurs feront donc appel à Pôle

Emploi. Il faut noter qu’à compter du 1er novembre 2019, les personnes

ayant démissionné d’un emploi salarié ont droit à des indemnités chômage si

elles ont un projet de reconversion qui nécessite une formation. Concernant les

travailleurs indépendants, un financement de cursus adulte est également

possible, en contrepartie de leur contribution via la CPF (“contribution à

la formation professionnelle”). Ils doivent faire une demande de prise en

charge en s’adressant au “fonds d’assurance formation” (FAF) au

minimum un mois avant le début de ce cursus.

Plan du site