Hospitalière : un système de formation continue et perfectionné

Hospitalière

Publié le : 28 mars 20183 mins de lecture

Le secteur de la fonction publique hospitalière fait partie des grands secteurs de la fonction publique à part la fonction publique territoriale et la celle de l’État. S’imprégner dans le secteur de la fonction publique hospitalière exige un système de formation qui est la FPH ou aussi formation publique hospitalière.

La place du système de formation publique hospitalière ou FPH

La formation publique hospitalière est une formation professionnelle gratuite et accessible à tous les post-grades hospitaliers. Cette formation tient une place très importante dans le domaine de la fonction publique. Tout comme la fonction publique de l’État et la fonction publique territoriale, on prend en compte toutes les formalités de la fonction publique. Il s’agit notamment de la simulation des travaux, des jours de congé que ce soit de la formation professionnelle ou de CIF ainsi que d’autre formalité. Avant que la formation commence, les établissements ont des obligations d’élaborer un plan qui va faciliter la réalisation parfaite de la formation publique hospitalière. Ce genre de planning doit figurer les actions à effectuer selon la priorité, les informations sur la santé publique, les besoins des post-grades afin d’améliorer la formation.

La réglementation de la formation publique hospitalière ou FPH

Même si la FPH est une formation professionnelle gratuite il existe cependant des quelques réglementations à suivre. Premièrement, la formation post-grade n’est applicable que pour les personnes ayant fait sciences pharmaceutiques. Il faut donc avoir ce diplôme avant de pouvoir obtenir le titre de spécialiste par la FPH. Cependant,  il est à noter que les pharmaciens ayant effectué leur formation professionnelle hospitalière sont plus performants toujours en tenant compte de leur parcours pédagogique.

Il est aussi possible que la formation est obligatoire et proposée par son employeur.  Dans ce cas précis, il ne pourra pas refuser d’y participer. De toute façon, c’est une formation professionnelle gratuite qui va être attestée par l’organisme de formation.   Normalement, l’agent n’a rien à perdre, mais tous à gagner.

L’agent dans le système de formation publique hospitalière ou FPH

Il est ainsi concevable que ce soit plutôt les agents qui demandent à effectuer des formations professionnelles par rapport à son droit individuel à la formation. Si l’agent n’a pas effectué de formation depuis trois ans, leur demande ne peut être refusée, mais peut être retardée d’un an. Mais si la demande de formation concerne la préparation d’un examen, la décision appartient à une commission spécialisée paritaire.

Plan du site